NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte

Le Dossier

Quel avenir ferroviaire dans le Cambrésis ?

2 - Un territoire ouvert et bientôt sollicité


 Le constat était donc négatif : mal desservi, des lignes TER classiques, reliant la ville de Cambrai au douaisis - qui fait office de carrefour pour rejoindre Arras et Lille - et aucune ligne directe, pas même un train TGV qui traverse le réseau. Enfin, des Intercités au départ de Cambrai à 5h40 du matin et un retour vers 17h le soir. L’agglomération paye le fait d’avoir raté la desserte du TGV dans son secteur. L’initiative de proposer des bus à 1€ pour rejoindre la ligne TGV d’Arras existe bien, mais « ce n’est pas assez pour les habitants de l’agglomération » estime Yves Coupé, vice-président de la communauté d’agglomération du Cambrésis en charge des transports et conseiller régional. Avec ce constat, l’avenir du ferroviaire du Cambrésis va changer considérablement dans les années qui viennent. Le récent projet du Réseau Express Grand Lille a reçu un véritable plébiscite de la part des élus, avec 66% d’avis favorables sur 1 200 personnes sollicitées. Un projet encore loin de voir le jour (2025-2030) mais qui devrait faire bénéficier un territoire comme le Cambrésis (voir notre carte). Quand on regarde d’un peu plus près le plan État-Région sur le ferroviaire, on y apprend qu’un très important et long projet se construit actuellement, avec à la disposition de l’usager un tout nouveau réseau ferroviaire à l’horizon 2025. Ce projet s’intitule « Lien express régional » et veut permettre de relier l’ensemble de la région, du nord au sud en comprenant également les nouvelles villes voisines que seront Amiens et Saint-Quentin, pour parler de la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. « Cela fait une dizaine d’années que je me bats pour l’Arras-Cambrai. C’est même notre priorité pour les années à venir » souligne Yves Coupé. Une nécessité d’autant plus troublante que le Cambrésis est aussi bien délaissé que son voisin Avesnois. On estime ce projet à un coût évalué de 340 millions d’euros. Il permettrait de rejoindre – enfin ! – les lignes TGV passant par Arras, en n’étant qu’à 26 minutes par exemple de la préfecture du Pas-de-Calais. Le projet, espère Yves Coupé, verra le jour en 2020. « Le temps que l’on consacre à l’élaboration d’une ligne est très long, entre les études du sol, de l’environnement. On ne doit rien laisser échapper. » Les élections régionales de décembre 2015 devraient permettre au Cambrésis d’être un vrai point d’ancrage pour relier la région Nord à la Picardie.
 


Votre avis


Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Lire aussi

1 - Un territoire avec un train de retard

 Longtemps, le territoire du Cambrésis était considéré comme le parent pauvre des territoires du sud du Nord-Pas-de-Calais. Il faudra même, pour certains, att ...

3 - La décentralisation de 2012 : le cadencement ferroviaire

 Le cadencement. Un terme peu commun, surtout pour un sujet comme le ferroviaire. Que signifie-t-il ? Il est entendu en fin de compte que les trains circulent à intervalle de temps r&ea ...

4 - Dans la région Nord-Pas-de-Calais, la sécurité sur les rails

 Dans un long documentaire intitulé « Vérités et mensonges sur la SNCF » (visible ici), réalisé par Gilles Balbastre, on voit tout d’abord ...

5 - Du côté de la Fédération Nationale des Usagers...

 Et au niveau national ? Nous avons également voulu constater que la problématique du transport ferroviaire touche d’autres régions françaises. Bruno Gazeau, ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais